Alexandra’s project, de Rolf de Heer

Excellent thriller australien de 2007. Douglas Kennedy pourrait en avoir écrit le scénario *. Une histoire ordinaire, un événement du quotidien qui tourne au cauchemar. Un type qui tombe de haut, de très haut.

C’est le jour de son anniversaire. Le matin, sa femme a l’air de lui faire des cachotteries. Il met ça sur le compte de la nécessaire surprise qui l’attend le soir même. Il aura effectivement une surprise, mais pas celle qu’il imaginait…

Une farce cruelle, qui peut faire réfléchir les couples installés dans une forme de routine…

 

 

Celui qui attendait une jolie fête : Gary Sweet

Celle qui lui a fait une vraie surprise : Helen Buday

 

*A rapprocher par exemple des « Désarrois de Ned Allen »

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s