Les invisibles, de Sébastien Lifshitz

Regardé ce soir ce documentaire, témoignage de personnes assez âgées ayant vécu des expériences homosexuelles assumées, à une époque où les mentalités n’étaient pas très conciliantes envers eux et elles. Très intéressant, et touchant.

La chanson de générique de fin est de Guy Béart, mais interprétée par Juliette Gréco.

Bernard et Jacques

Monique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s